Charlie Hebdo : l’ayatollah Ali Khomeini condamne la réédition des caricatures du prophète Mahomet

0
121

La réédition des caricatures du prophète Mahomet, par le magazine satirique Charlie Hebdo suscite condamnation et indignation dans le monde musulman. Une des caricatures semblait montrer le prophète Mahomet qui porte un turban en forme de bombe. Cette réédition est faite à l’occasion de l’ouverture, le 2 septembre, du procès de 14 hommes armés islamistes accusés d’avoir contribué à l’attaque contre l’hebdomadaire satirique français, Charlie Hebdo et un magasin juif en 2015.

 

Togo / Adidogomé : un jeune garçon se suicide après avoir échoué au BAC 1

 


L’ayatollah Ali Khomeini, chef suprême iranien, n’est pas passé par quatre-chemins pour dénoncer ce qu’il a qualifié de «péché impardonnable ». Le chef suprême iranien pense que « le péché grave et impardonnable commis par un hebdomadaire français en insultant la personnalité lumineuse et sainte du Prophète (psl) a révélé, une fois de plus, l’hostilité et la rancune malveillante entretenues par les organisations politiques et culturelles occidentales contre l’islam et  la communauté musulmane.»

 

Togo : une grande pluie annoncée à Lomé ce jeudi ; voici les numéros utiles

 


Il s’est également attaqué à certains hommes politiques français qui selon lui se cachent derrière « l’excuse de la “liberté d’expression” pour ne pas condamner ce grave crime d’insulter le Saint Prophète de l’Islam.»

Ces remarques de Khomeini font suite à la déclaration du président français Emmanuel Macron, la semaine dernière. Macron avait déclaré qu’être français, c’est «défendre le droit de rire, de plaisanter, de se moquer et de caricaturer.»

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Explosions à Beyrouth : le message d'Emmanuel Macron en soutien au Liban

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom