Mali : 1 civil tué par des soldats français ce mardi

0
232

Des militaires de l’opération Barkhane ont tué un civil et fait 2 blessés, ce mardi 1er septembre, à une cinquantaine de kilomètres de Gao, dans un accident impliquant un bus.

Togo / un camion renversé perturbe la circulation à Alédjo

Le bus en question transportait 45 passagers et a quitté Bamako pour Gao. Il a essuyé des tirs d’une unité de la force Barkhane qui circulait aussi dans la zone. L’armée française a indiqué que le bus se dirigeait à vive allure en direction du convoi militaire. Elle a également ajouté que malgré les sommations verbales, gestuelles, premier tir de sommation, le bus ne s’est pas arrêté d’où « un second tir de sommation dirigé vers le sol ».

De son côté, Abdoulaye Haidara, le PDG de la société Nour transport à qui appartient le bus, dément cette version. « Il n’y a pas eu de tirs de sommation. Le bus roulait à 40 kilomètres à l’heure, sur un terrain plat, bien visible. Le bus était à 200 mètres du convoi. »

Nigeria : 2 morts après le chavirement d’un bateau de transport

Les deux balles tirées ont atteint et blessé trois personnes. Celle qui a perdu la vie a été grièvement blessée et a succombé à ses blessures, peu de temps après être évacuée par hélicoptère vers Gao.L’armée française assure avoir pris toutes les dispositions pour établir les circonstances de l’incident.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  CEDEAO : les frontières pourront rouvrir à compter du 1er juillet

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom