Mali : démission du président Ibrahim Keïta ; les soldats mutins promettent des élections

0
178

Le président Ibrahim Keïta a démissionné de ses fonctions suite aux vives tensions ayant conduit à son arrestation ce mardi 18 août 2020.

« Je voudrais à ce moment précis, tout en remerciant le peuple malien de son accompagnement au long de ces longues années et la chaleur de son affection, vous dire ma décision de quitter mes fonctions, toutes mes fonctions, à partir de ce moment », a-t-il déclaré dans une allocution diffusée par la télévision nationale ORTM.

Togo : accident mortel dans la zone portuaire ce mardi 18 août ; une jeune fille écrasée par un titan

« Avec toutes les conséquences de droit : la dissolution de l’Assemblée nationale et celle du gouvernement », a-t-il ajouté.

« Je ne veux pas que du sang soit versé pour me maintenir au pouvoir », a-t-il poursuivi.

« Si aujourd’hui, certains éléments de nos forces armées veulent que cela prenne fin via leur intervention, ai-je vraiment le choix ? », a-t-il expliqué depuis une base militaire à Kati.

Togo / Nukafu : un voleur contraint de rentrer chez lui tout nu après avoir échappé de justesse à un lynchage

« Nous, forces patriotiques regroupées au sein du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), avons décidé de prendre nos responsabilités devant le peuple et devant l’histoire », a déclaré sur la télévision nationale ORTM le porte-parole des militaires, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air.

Il rassure que tous les accords internationaux du Mali seront respectés.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  La CEDEAO ferme ses frontières avec le Mali

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom