Togo : l’OIF recrute

0
215

Recrutement d’un(e) volontaire international(e) de la Francophonie dans le cadre de l’initiative francophone d’appui aux États membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) élus au Conseil de sécurité des Nations unies.

L’OIF recrute pour une durée d’un an, un(e) volontaire international(e) de la Francophonie, pour appuyer le mandat de la Mission permanente de la Tunisie auprès des Nations unies à New York.

En tant qu’assistant(e) de projets placé(e) auprès du coordonnateur politiques, le/la volontaire sera appelé(e) à soutenir l’action de la Mission permanente de la Tunisie et, en particulier, les actions relevant de la responsabilité du coordonnateur politique. Il/Elle contribuera à soutenir la présence de la Tunisie au Conseil de sécurité, à travers le suivi des travaux du Conseil ainsi que des organes subsidiaires. Il s’agira également de soutenir le développement de la contribution de la Tunisie à la mise en œuvre de son agenda prioritaire au Conseil de sécurité des Nations unies.

Togo / Adidogomé : un jeune garçon se suicide après avoir échoué au BAC 1

Le/La volontaire contribuera en outre aux travaux de la plateforme francophone du Conseil de sécurité développée dans le cadre d’une initiative mise en œuvre par le Groupe des Ambassadeurs francophones.

Veuillez vous assurer que vous répondez aux CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ avant d’envoyer votre dossier complet en remplissant le formulaire en ligne.

Assistant/e de projets auprès du/de la Coordonnateur/trice politique de la Mission permanente de la Tunisie auprès des Nations Unies

Référence : P1/USA1/GPRC
Secteur : Diplomatie
Pays : USA
Ville : New-York

Déscription de la mission :

Objectifs généraux et finalité du projet

Lire aussi :  Togo - Concours de recrutement pour le ministère de la santé : 1628 postes ouverts ; voici les conditions

Le/la Volontaire international/e sera appelé/e à soutenir l’action de la Mission Permanente de la Tunisie auprès des Nations unies à New York et, en particulier, le Coordonnateur politique de la Mission.
Il/elle contribuera en particulier à soutenir la présence de la Tunisie au Conseil de sécurité, à travers le suivi des travaux du Conseil ainsi que de ses organes subsidiaires. Il s’agira également de soutenir le développement de la contribution de la Tunisie à la mise en œuvre de ses agendas prioritaires au Conseil de Sécurité.
Le/la Volontaire contribuera en outre aux travaux de la plateforme francophone au Conseil de sécurité mise en place dans le cadre du Groupe des Ambassadeurs francophones.

Résultats attendus de la mission du volontaire

– Une contribution au renforcement de la présence de la Tunisie au Conseil de Sécurité et, plus globalement, aux Nations Unies.
– Une information plus complète sur les activités des Nations Unies relatives aux grands enjeux de la paix et de la sécurité, et sa diffusion régulière auprès de l’administration centrale à Tunis.
– Une concertation plus soutenue entre les pays francophones sur les problématiques de la paix et de la sécurité internationale, et une voix francophone renforcée au Conseil de sécurité.

Description des activités

Activité 1 : Contribution au suivi des travaux du Conseil de Sécurité et de ses organes subsidiaires, et à la production de notes sur ces travaux ainsi que d’éléments de langage.
Activité 2 : Soutien au mandat du Coordonnateur politique de la Mission Permanente de la Tunisie, à travers la réalisation de recherches et la production de notes et d’analyses.
Activité 3 : Contribution à la veille et à l’analyse des autres travaux de l’ONU portant sur le maintien de la paix, la consolidation de la paix et de l’État de droit, en tant que de besoin, à travers la production de notes et de compte rendus.
Activité 4 : Contribution à l’animation de la plateforme francophone au Conseil de sécurité et à l’approfondissement de la concertation entre États francophones membres du Conseil de sécurité, à travers un soutien à l’organisation de concertations ou de tout autre événement dans ce cadre et à la communication sur les activités tenues.

Lire aussi :  Togo : la CEET annonce une coupure d’électricité ce dimanche de 6h à 17h à Lomé et ses environs

Profil recherché :

Niveau de formation

Master 2
– Relations internationales
– Sciences juridiques : droit public et droit fondamentaux
– Sciences politiques

Togo / CEET : décès de l’ex-directeur Gnandé Djétéli ce jeudi 10 septembre

Compétences et aptitudes requises

Grande capacité d’analyse et de synthèse
Maîtrise du français et de l’anglais, excellentes capacités de rédaction en français
Parfaite maîtrise de l’outil informatique
Pertinence d’une expérience de travail antérieure dans un milieu institutionnel, dans une organisation non gouvernementale ou dans un centre de recherche

Qualités requises
Sens des usages des milieux diplomatiques, bonne tenue, discrétion et réserve
Capacité à travailler en milieu interculturel et de façon autonome
Flexibilité et disponibilité.

Niveau d’expérience requis hors période de stage

Minimum 12 mois

Cliquer ici pour postuler

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom