Togo : nouveau rebondissement dans l’affaire de l’assassinat du Colonel Bitala Madjoulba

0
228

Le Colonel Bitala Madjoulba avait été assassiné en mai dernier dans son bureau quelques heures après la prestation de serment de Faure Gnassingbé.

Une commission d’enquête a été mise sur pied pour élucider les conditions de l’assassinat.

Dépravation dans les écoles : Maman Taméa invite tous les Togolais à prier pour les élèves (vidéo)

Les autorités togolaises viennent de solliciter l’expertise balistique de la France pour identifier le ou les auteurs du crime.

Ainsi, 75 pistolets et leurs cartouches ont été saisis et envoyés en France fin juin pour les expertises balistiques demandées à la justice française, affirme RFI dans une édition spéciale.

Selon nos confrères, c’est le Colonel Calixte Madjoulba, Ambassadeur plénipotentiaire du Togo en France et frère aîné de la victime, qui a remis les scellés à la justice française.

Togo / Dépravation dans les écoles : le gouvernement se saisit de l’affaire et annonce des sanctions

Les expertises balistiques devraient permettre de « comparer la balle retrouvée sur le corps de la victime avec celles des armes appartenant à des militaires du camp ».

Pour l’heure, la commission qui a été mise sur pied n’a pas encore donné de détails sur l’avancement de ses travaux.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Togo : Kadanga prend le Commandement du 1er BIR, l'ancien poste de Madjoulba

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom