CPI : ce que demande la défense de Gbagbo à la chambre d’appel avant le verdict de l’audience

0
131

Quelques heures après la demande de la procureure Fatou Bensouda, la défense de Laurent Gbagbo a fait une demande auprès de la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI).

Dans son document transmis aux juges, Me Emmanuel Altit, l’avocat de Laurent Gbagbo avait déposé une requête afin que « l’audience d’appel tenue du 22 au 24 juin 2020 soit fixée à une date ultérieure, quand les conditions seront réunies pour que les droits de son client soient respectés ».

Coup d’Etat manqué au Bénin : les précisions du gouvernement et de la Cour de répression (CRIET)

« La Défense déposait cette requête de manière confidentielle, puisqu’il y était fait référence à des échanges non-publics entre les Parties, les participants et les services du Greffe », explique le conseil.

Puisque le Greffe ne s’oppose pas à ce que les échanges entre lui et l’avocat de l’ex-chef d’Etat mentionnés dans sa requête soient rendus publics, Me Altit demande respectueusement à la Chambre d’appel de reclassifier de « confidentiel » à « public » ladite requête, apprend-on.

Genevieve Nnaji : la productrice nigériane fait son entrée dans le comité des Oscar

Par ces motifs, la défense de l’ancien président ivoirien, ordonne la reclassification de « confidentiel » à « public » de la : « Requête de la Défense afin que l’audience d’appel prévue du 22 au 24 juin 2020 soit fixée à une date ultérieure, quand les conditions seront réunies pour que les droits de Laurent Gbagbo soient respectés ».

Pour l’heure, les différentes parties sont toujours en attentes de la décision des juges de la chambre d’appel après les audiences du 22 au 24 juin dernier.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Burkina Faso : le président Roch Kaboré arrêté et transféré dans une caserne

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom