Entrepreneurs, soyez un leader et non un boss

0
135

Êtes-vous un patron ou un leader ? Vous pouvez peut-être penser que c’est la même chose ? Pourtant, non, ça ne l’est pas. Et en tant que dirigeant, il est important de faire la différence entre les deux et aspirer à devenir un leader pour votre équipe.

Afin de vous aider à mieux comprendre la nuance, voici les 10 principales différences entre un patron et un leader !

  1. Un patron donne des réponses, un leader cherche des solutions

Le leader coache ses employés et les aide à relever des défis. Grâce à lui, les employés développent leurs capacités à résoudre des problèmes et ils apportent une réelle valeur ajoutée à l’entreprise.

Ghana : Elizabeth Owusua ou l’histoire inspirante d’une jeune fille qui travaille comme avocate le jour et infirmière le soir

  1. Un patron gère le travail, un leader conduit son équipe

Le leader influence et inspire. Il motive et donne aux autres les moyens de participer au succès de l’entreprise.

Le boss, par contre, gère un groupe dans le but d’atteindre des objectifs.

  1. Un patron attend de gros résultats, un leader n’est pas avare en compliment

Le leader complimente, remercie et fait des critiques constructives au besoin. Il n’y a pas que l’argent qui motive les employés, la reconnaissance de leur supérieur les encourage énormément.

  1. Le boss compte la valeur, le leader crée de la valeur

Le souci du leader est de créer de la valeur en montrant l’exemple.

Le patron, pour sa part, ne pense qu’à compter ce que les employés produisent.

  1. Un patron contrôle, un leader fait confiance
Lire aussi :  Togo Intérim recrute pour plusieurs postes

Le patron a tendance à contrôler les faits et gestes de ses employés. Cet état d’esprit est un frein à la productivité et à la croissance.

Le leader ne se sent pas obligé de surveiller les employés, il leur fait confiance et les incite à la confiance mutuelle.

Togo : appel à candidatures pour des bourses Hubert H. Humphrey 2020-2021

  1. Un patron commande, un leader écoute et parle

Un patron a tendance à donner des ordres, il s’attend juste à être écouté et obéi.

Le leader, par contre, accorde de l’importance à l’opinion de ses employés.

Le patron parle plus qu’il n’écoute, le leader écoute plus qu’il ne parle.

  1. Un patron crée un cercle de pouvoir, un leader crée un cercle d’influence

Vous êtes un responsable ? Combien de personnes en dehors de vos subalternes vous approchent à la quête d’un conseil ?

Si les autres vous approchent pour des conseils, c’est qu’ils vous considèrent comme un leader.

  1. Un patron critique, un leader encourage

La critique constructive est nécessaire et fait du bien. Par contre, avoir constamment sur le dos une personne qui critique tout ce que vous faites s’avère décourageant.

  1. Un patron choisit les favoris, un leader crée une relation équitable

Mettre tout le monde sur le même pied d’égalité évite les frustrations, les tensions et les partis pris.

Appel à candidatures pour le Programme de Développement professionnel des jeunes du Fonds OPEP

  1. Un leader crée des leaders

Le leader désire entrainer d’autres à faire comme lui. En les motivant et en donnant l’exemple, il incite ses collaborateurs à se dépasser et à assumer leur propre leadership.

Lire aussi :  Togo : Plan International en collaboration avec l’Union européenne, recrute pour ces postes

Vous l’aurez compris, le patron dirige et laisse peu d’espace à ses salariés. À l’inverse, le leader considère les employés comme des collaborateurs, qu’il faut faire participer.

Ce type de management s’avère plus efficace sur le long terme : votre équipe se sent épaulée, soutenue et considérée. Cela influence leur motivation.

Avec Codeur

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom