Togo : l’Assemblée nationale donne son accord pour l’identification biométrique des populations

0
213

Les députés togolais ont adopté, à l’unanimité, ce jeudi, le projet de loi relatif à l’identification biométrique des personnes physiques. Dénommée “e-ID-Togo”, cette loi a été adoptée en présence de Cina Lawson, ministre des Postes, de l’Economie Numérique et des Innovations Technologiques, et de Christian Trimua, son collègue des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République.

Togo : voici la date officielle de la rentrée scolaire 2020-2021

Avec cette loi, toute personne physique de nationalité togolaise ou résidant au Togo, se verra attribuer un numéro d’identification unique (NIU) basée sur ses données démographiques et biométriques. Elle prend également en compte les Togolais résidants à l’extérieur du pays. À cet effet, il est prévu la création d’une Agence nationale d’identification (ANID). Cette agence aura pour mission d’exécuter le projet “e-ID-Togo”. Elle est placée sous l’autorité de la présidence de la République, avec l’assistance technique du ministère chargé de l’économie numérique et celui de la sécurité.

Pour Cina Lawson, elle permettra à l’État, d’assurer le suivi administratif des citoyens, de simplifier la mise à jour du fichier électoral, de réduire les fraudes dans le secteur financier et de faciliter l’accès aux services de santé ainsi que le ciblage des bénéficiaires des aides dans le secteur social.

Chambre de commerce et d’industrie du Togo : le processus d’élection des membres de l’assemblée consulaire suspendu

Le projet d’identification des citoyens reçoit l’appui de la Banque Mondiale à travers le programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion (WURI) en Afrique de l’Ouest. Il démarrera en début de l’année 2021.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Togo : un cabinet d'huissier recrute

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom