« Hustler » ou le nouvel hymne de la jeunesse battante (vidéo)

0
133

« Hustler » c’est le titre en vogue actuellement dans la capitale togolaise. Un morceau conviant au travail acharné et à la persévérance, « Hustler » est le fruit d’une collaboration entre les Togolais Juliano Tubeboy et Yaovi Kheteti. Juliano, l’un des plus jeunes artistes de la musique togolaise, se révèle encore plus au grand public à travers ce single. « Hustler », mot anglais pourrait signifier « débrouillard  » ou encore « battant ».

Le fraudeur nigérian Hushpuppi transféré en Californie

Depuis sa sortie officielle le 20 juin 2020, le  morceau « Hustler » de Juliano feat Yaovi Kheteti a déjà collectionné près de 130 000 vues sur le réseau YouTube. D’après cette étoile montante, « Hustler » est un message de motivation à l’endroit de  la population togolaise en général. « Il n’y a pas de tranche d’âge parce que je me rends compte que la population togolaise se bat, elle se cherche donc Hustler est là pour servir de vitamine C à la population, de booster les gens à travailler à ce qu’on trouve un lendemain meilleur », précise-t-il.

Un tube aux sonorités « Afro beat » et « RnB », « Hustler » est écrit essentiellement dans la langue locale togolaise Ewe. « Hustler ne dort pas. Il n’y a pas l’argent et tu veux qu’on dorme ? Le temps viendra où l’on comptera des billets. L’enfant du pauvre aussi va conduire Range Over », peut-ton écouter dans ledit tube.

De son vrai nom  Kodjo Sedoufio Amegnran, Juliano Tubeboy a monté les échelles de la scène musicale avec son titre « Mimè Tcha Tcha ». Il a à son actif d’autres singles tels que « Mawu Yéléwê », « Odjessi ega », « My party ». C’est un jeune artiste qui attire de par ses textes assez matures. En effet, il est bien connu pour des titres d’espoir, de courage et d’éveil de conscience.

Togo / Arnaque via Flooz : un escroc arrêté par la gendarmerie ce vendredi 17 juillet

Juliano Tubeboy est un artiste togolais qui chante l’amour, la femme, et les réalités de la vie. Il a également fait une collaboration à succès avec l’international camerounais Mink’s sur le titre « Mawu Yéléwê ». Exactement, l’artiste rappeur togolais  Yaovi Kheteti de la « Old School » de la musique 228 ne s’est pas fait prier pour coopérer avec le jeune talent Sedoufio Amegnran.

Lire aussi :  Togo / Université de Lomé : appel à candidature pour des bourses d’études

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom