Le Ghana annonce la construction d’une Université de l’environnement et du développement durable

0
123

Le Président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a lancé la seconde phase des travaux de construction de l’Université de l’environnement et du développement durable, à Somanya, dans la région de l’Est.

Lors de la cérémonie, ce mercredi 5 août 2020, le président Akufo-Addo a déclaré que l’Université de l’environnement et du développement durable (UESD), financée par l’Agence italienne de crédit à l’exportation (SACE) et la banque allemande (Deutsche Bank), est un autre exemple de l’engagement de la nation à fournir une éducation de qualité et une formation professionnelle au peuple ghanéen.

http://tdn.tg/voici-pourquoi-il-est-vraiment-dangereux-de-laisser-son-telephone-ou-ordinateur-en-charge-sur-son-lit-ou-canape/

« En effet, il s’agit de la première université du pays ayant pour mandat de dispenser un enseignement supérieur, de faire de la recherche et de diffuser des connaissances sur les questions de développement durable, de protection de l’environnement et de développement de l’agroalimentaire », a-t-il ajouté.

« A un moment où l’attention du monde est concentrée sur la réalisation des dix-sept (17) objectifs de développement durable des Nations Unies, pour lesquels je suis actuellement co-président du Groupe d’éminents défenseurs, la création de l’UESD ne pouvait pas arriver à un moment plus opportun de l’histoire de notre nation que celui-ci », a-t-il poursuivi.

Le pays étant confronté aux problèmes de la déforestation, de la dégradation des ressources côtières et marines, de la destruction de la biodiversité, du changement climatique, de la pollution, de l’assainissement et du phénomène de l’exploitation minière illégale, le Président a exprimé l’espoir que l’UESD « assurera un leadership stratégique sur les questions d’environnement et de durabilité, et se développera rapidement pour devenir un centre d’excellence en matière d’enseignement et de recherche dans ce créneau très important, non seulement dans le pays, mais aussi sur le continent et au-delà ».

Liban : le bilan s’alourdit à Beyrouth avec 135 morts et près de 5 000 blessés

L’exécution de la première phase a coûté à la nation ghanéenne quarante-cinq millions cinq cent soixante-quinze mille euros (45 575 000,00 €), et les installations suivantes ont été commandées : salle de conférence pour l’École des sciences naturelles et environnementales ; auditorium polyvalent pour l’École des sciences naturelles et environnementales ; bâtiment de laboratoire pour l’École d’agriculture et de développement de l’agro-entreprenariat ; bureaux de la faculté (bloc administratif) pour l’École d’agriculture et de développement de l’agro-entreprenariat ; résidence du vice-chancelier ; résidence des pro-vice-chanceliers et résidences des principaux officiers.

Lire aussi :  Togo : le Ministère des Enseignements Primaire et Secondaire recrute

Après l’achèvement de ce premier processus, le président Akufo-Addo a expliqué que le terrain est maintenant prêt pour le lancement de la seconde phase de l’université qui comprendra la mise à disposition des installations suivantes : salles de conférence, bibliothèque principale, laboratoire, terrain de football, terrain de handball et de basketball, terrain de badminton, terrain de tennis et piste en tartan.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom