Musique : l’origine des noms des notes Do Ré Mi Fa Sol La Si

0
469
Do Ré Mi Fa Sol La Si

Beaucoup de gens savent entonner sans problème la gamme Do Ré Mi Fa Sol La Si en musique. Mais bien peu en connaissent l’origine qui remonte à plus de mille ans.

Que l’on ait fait du solfège ou non, entonner Do Ré Mi Fa Sol La Si est à la portée du premier venu. En effet, ces notes composent la gamme de notes de musique que les professionnels et amateurs de la musique utilisent aujourd’hui. Mais peu de gens savent d’où elles proviennent. La gamme est une suite de sept notes qui augmentent d’un ton à chaque mesure. Il nous faut remonter au XIe siècle pour en découvrir l’origine.

Le vol direct Lomé – Washington lancé par Ethiopian et Asky

C’est à un moine toscan, le musicien Guido d’Arezzo (995–1050), que l’on doit les noms des notes de la gamme que nous utilisons aujourd’hui. Elles ont été pensées selon un chant religieux, l’hymne à St Jean-Baptiste. Pour le créer, le moine il a utilisé les initiales des sept phrases de cette chanson. Cela donnait donc : « Ut queant laxi, Resonare fibris, Mira gestorum, Famuli tuorum, Solve polluti, Labii reatum, Sancte Johannes ». Cela peut se traduire par « Afin que tes serviteurs puissent chanter à gorge déployée tes accomplissements merveilleux, ôte le péché de leurs lèvres souillées, Saint Jean ».

Il ne s’agissait pas encore de la gamme de note de musique finale, comme on peut le remarquer. Elle débute par Ut et n’est composée que six notes musicales. Elle a légèrement évolué depuis pour être celle que nous connaissons aujourd’hui. L’Ut a été remplacé par Do au XVIIe siècle, afin de faciliter la prononciation de la gamme. Le Si lui n’a été introduit qu’à la fin du XVIe par Anselme de Flandres. Pour cela, il a utilisé la dernière partie de la chanson, en remplaçant le J par un I.

[Vidéo] Ghana : « Si j’avais appris un instrument de musique, ma vie serait encore plus majestueuse », J.J. Rawlings

Voilà donc la raison pour laquelle Do Ré Mi Fa Sol La Si composent la gamme de notes de musique que nous utilisons aujourd’hui. Cependant, en Allemagne et dans certains pays anglo-saxons, les notes musicales sont illustrées par les lettres de l’alphabet de A à H ou de A à G. Ce système date de l’Antiquité.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 2 Moyenne : 4]
Lire aussi :  Business : 4 techniques infaillibles à employer pour fidéliser ses clients

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom