Togo : évasion de 18 prisonniers dans un camp militaire à Lomé

0
104

Dix-huit (18) prisonniers se sont évadés de leurs cellules dans un camp militaire à Lomé. Il s’agit des prisonniers délocalisés de la Direction centrale de la police judiciaire vers un camp de Lomé. L’information est rapportée par Liberté dans sa parution N°3182 du 6 juillet 2020.

Appel à candidatures pour un Programme des Volontaires des Nations Unies

Selon le journal, ils étaient au total trente (30) détenus à être délocalisés dans les locaux du camp GP dans le but de désengorger les cellules de la DCPJ en raison de la pandémie du coronavirus.

Les gardiens de préfecture du camp GP à Agoè-Nyivé n’ont donc pas réussi à empêcher les dix-huit (18) détenus de s’évader de leurs lieux de détention.

Décentralisation au Togo : l’Université de Kara au chevet des communes de Kozah 2 et Oti 2

Ces évasions n’ont pas cessé de semer la panique dans le cœur des populations environnantes.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Affaire d’amende d’un milliard : Togocel convoque l’ARCEP et perd la bataille judiciaire

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom