Explosions au Liban : le nitrate d’ammonium serait à l’origine du drame

0
111

Selon l’agence de presse Reuters, ce sont près de 2.700 tonnes de nitrates d’ammonium, un produit qui entre dans la composition de certains engrais mais aussi d’explosifs, qui étaient stockées depuis plusieurs années dans l’entrepôt qui serait l’épicentre de l’explosion qui a ravagé Beyrouth, a déclaré mardi un haut responsable libanais cité par des médias locaux.

Explosions à Beyrouth : le message d’Emmanuel Macron en soutien au Liban

Sur le compte Twitter de la présidence libanaise, le président Michel Aoun a considéré qu’il était “inacceptable” qu’une telle quantité d’un tel produit ait pu être entreposé depuis six ans dans le bâtiment.

Liban / Vidéo : Explosions au port de Beyrouth, plus de 100 morts et 4000 blessés

Toujours selon Reuters, de son côté le Premier ministre libanais, Hassan Diab, a déclaré que les responsables de l’explosion dans un entrepôt “dangereux” du port de Beyrouth en paieront le prix. “Je vous promets que cette tragédie ne restera pas impunie”, a-t-il dit lors d’une allocution télévisée.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  L’Ambassade du Togo en Italie annonce une campagne de renouvellement des passeports ; voici les conditions

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom