France : accusations de viols, protestations et conflits d’intérêts contre le Gouvernement Castex

0
101

À peine formé, le gouvernement Castex est déjà au centre de la critique et de la controverse. De nombreuses voix s’élèvent suite à la nomination de plusieurs membres du gouvernement. Deux noms reviennent sans cesse, celui d’Eric Dupont-Morreti, ministre de la Justice et de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.

Remaniement en France : voici la liste des membres du nouveau gouvernement

Une vingtaine de féministes se sont réunies ce mardi 7 juillet devant le ministère de l’Intérieur scandant: « Darmanin violeur, état complice ». En effet des accusations de viols, d’harcèlement sexuels et d’abus de confiance portent sur M. Darmanin, ancien maire de Tourcoing.

Le garde des Sceaux, Dupont-Moretti, lui est violemment critiqué par les syndicats de magistrats, en raison de ses divers coups d’éclats. « On est atterré! Il nous a tout de même traités d’irresponsables, parlant de nous comme d’une caste endogame », a confié Céline Parisot, secrétaire générale de l’Union syndicale des magistrats. Mais au-delà des mots, ce sont surtout les affaires en cours qui posent problème aux magistrats.

Délégation de l’Union Européenne : appel à candidatures pour un stage subventionné en RDC

« Il faut surtout veiller à ce qu’il n’y ait plus d’informations sur des affaires en cours remontant des parquets vers le ministère, poursuit Céline Parisot. Je rappelle qu’il a été avocat d’affaires sensibles. Il pourrait avoir accès à des informations et se retrouver en situation de conflit d’intérêts. »

Un problème dont le tout nouveau garde des Sceaux semble avoir pris conscience.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Lire aussi :  Tabaski : le Colonel Assimi Goïta offre 30 moutons à Alassane Ouattara

Laissez un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît, tapez votre nom